Huile de CBD

ECS – Le système endocannabinoïde

Le système dit endocannabinoïde fut découvert lors de recherches sur la manière dont le cannabis affecte le corps humain. Il fut nommé d’après la plante de cannabis. La recherche s’intéresse aux types de récepteurs affectés par les cannabinoïdes: les récepteurs CB1 et CB2. Ces deux types de récepteurs sont dispersés dans l’organisme: dans le cerveau, les terminaisons nerveuses, certains organes dont la rate, des glandes comme la thyroïde, le tube digestif, la peau et les tissus. Ils sont en la plus grande concentration dans le cerveau.

Le récepteur CB1 est, entre autres, associé à l’aptitude au mouvement et la coordination, à la douleur, à l’appétit, aux émotions, pensées et humeurs, ainsi qu’à la mémoire. Le phyto-cannabinoïde THC s’attache à ce récepteur en particulier. Les récepteurs CB2 influencent le système immunitaire, les inflammations et la douleur. Une des premières hypothèses formulées par la recherche fut que l’action du cannabidiol se fait directement au niveau des récepteurs CB2.

Des résultats plus récents nous indiquent cependant que le cannabidiol incite le corps à utiliser davantage de ses propres (endo-)cannabinoïdes. Le système cannabinoïde endogène ou endocannabinoïde se compose des deux récepteurs, CB1 et CB2, et fait partie intégrante du système nerveux. Il est un système physiologique commun à tous les mammifères. L’ECS – système endocannabinoïde est désormais considéré en termes de santé et d’équilibre, comme étant l’un des systèmes physiologiques les plus importants.

huile de cbd

Préserver l’équilibre de l’organisme

Être sain et heureux est être en équilibre est le b-a.-ba de notre corps. La préservation de notre équilibre va de pair avec prospérité et bien-être: c’est l’homéostasie. Le système endocannabinoïde abordé plus haut est responsable de la stabilité de l’organisme. Ses récepteurs cannabinoïdes se retrouvent dans le cerveau, le système nerveux central et périphérique, dans les organes et tissus conjonctifs, les cellules immunitaires, les glandes, le tube digestif et même dans la peau.

Les récepteurs de l’ECS ont en quelque sorte comme une connexion “sans fil” avec le corps entier. Ils – et donc l’ECS- contribuent constamment dans de nombreux processus physiologiques internes qui sont impliqués dans la régulations de l’organisme; ils amènent une stabilité dans l’environnement aux flux et influences perpétuellement changeants auquel l’organisme est exposé. Les quatre tâches principales de l’ECS sont la neuroprotection (dans le but d’empêcher la mort des cellules nerveuses), la régulation du stress, l’équilibre immunitaire et la régulation homéostatique. Il aide au niveau de:

  • l’humeur
  • l’appétit
  • le sommeil
  • la mémoire
  • la reproduction
  • le contrôle moteur
  • la fonction immunitaire
  • la perception de la douleur
  • le développement osseux

Le rôle et l’effet de l’huile de CBD ou de cannabidiol

Le cannabidiol est l’un des phyto-cannabinoïdes les plus importants de la plante de cannabis. Il stimule les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 quand l’organisme se déséquilibre. Les endocannabinoïdes peuvent trouver une aide précieuse dans les phyto-cannabinoïdes «étrangers» provenant de la plante de cannabis. Le cannabidiol est particulièrement similaire aux endocannabinoïdes produit par l’organisme. Ainsi l’huile de CBD aide l’organisme à se réguler et à se rééquilibrer.

Il aide à équilibrer le pH sanguin, à réduire la douleur. Il concourt à réguler l’appétit, l’humeur, le niveau d’énergie, la mémoire et, surtout, le système immunitaire. L’huile de CBD semble être bénéfique en cas de maladie, d’inflammation, de douleurs ou d’autres troubles affectant l’équilibre de l’organisme.

 Huile de CBD

L’huile de CBD pour animaux

Comme expliqué en détail ci-dessus, le cannabidiol affecte le système cannabinoïde endogène (ECS) chez l’humain. Ce système existe chez tous les mammifères; il fonctionne de la même façon chez les animaux. La plupart des études sur le cannabidiol (CBD) peuvent d’ailleurs menées sur des animaux. Vos animaux domestiques (en particulier, chiens, chats et chevaux) peuvent bénéficier de l’huile de CBD. Vous trouverez plus d’informations au sujet de l’huile de CBD pour animaux dans l’article suivant.

L’huile de CBD, pour remédier contre quoi? Les possibles bienfaits pour la santé du cannabidiol, en référence à de nombreuses études scientifiques

Les propriétés du cannabidiol

Le cannabidiol semblerait avoir de nombreux avantages thérapeutiques. Il agit physiologiquement en profondeur. Ce rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé ou WHO en anglais) évoquent les propriétés suivantes du cannabidiol:

  • apaisant
  • antibactérien
  • anti-inflammatoire
  • Fortement antioxydant
  • anxiolytique
  • Antiépileptique et anticonvulsivant
  • antidépresseur
  • antipsychotique
  • antitumorale
  • neuroprotection

L’huile de CBD contre inflammation et douleur

Plusieurs rapports confirment déjà l’effet anti-inflammatoire et analgésique du cannabidiol contenus dans l’huile de CBD, et ce déjà à moindres doses. La thèse doctorale universitaire suivante (2010) ainsi que cet article de la revue médicale suisse (2015) affirment que le cannabidiol peut contribuer à réduire la douleur et l’inflammation chronique.

Tabagisme, consommation de drogues et symptômes de sevrage

Une étude réalisée en 2013 révèle que les fumeurs utilisant un inhalateur et consommant du cannabidiol fumaient moins de cigarettes et ne ressentait pas le besoin de plus de nicotine. Une étude similaire montre que chez les personnes abusant de drogues dures, en particulier, les opiacés, le cannabidiol pourrait bien être une substance prometteuse en terme de sevrage. Il est constaté que le cannabidiol peut réduire certains des symptômes liés à la toxicomanie, comme par exemple, l’anxiété, les sauts d’humeur, des douleurs et l’insomnie. Ces découvertes sont encore à des stades très précoces, mais elles suggèrent bien que le CDB est voué à réduire les symptômes de sevrage et peut-être même à les éviter.

Huile de CBD